Le magasin de souvenirs

TABONI MISERAZZI Jeanne, ZAD, JEAN Didier, ISALY

C√©lia est toujours tr√®s heureuse d’aller voir son arri√®re-grand-m√®re car elle lui raconte ses souvenirs d’enfance et lui montre ses jouets d’autrefois. Mais apr√®s les vacances, Mamine a chang√©¬†: elle ne parle pratiquement plus, la reconna√ģt √† peine ‚Ķ C√©lia d√©cide d’aller trouver Madame Sognia qui tient un magasin de souvenirs o√Ļ est conserv√©e la m√©moire des gens. Celle-ci lui donne un rouleau de papier au nom de son arri√®re-grand-m√®re qu’elle glisse sous son oreiller. Le lendemain, la vieille dame est davantage pr√©sente et le rouleau n’est plus l√†. Alors C√©lia se met √† √©crire, avec l’aide de sa maman, tous les souvenirs racont√©s par Mamine.

Une fa√ßon d√©licate de pr√©senter une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer, compl√©t√©e par deux pages, succinctes mais tr√®s bien faites, d’explications sur cette maladie. Le lien profond entre la fillette et l’a√Įeule est touchant. Les illustrations aux teintes douces, d’une grande finesse, mettent l’accent sur les visages ; leur disproportion peut surprendre. Cette jeune maison d’√©dition s’int√©resse aux sujets assez peu trait√©s et au renforcement des liens interg√©n√©rationnels.