Le grand roman de la vie

PACCALET Yves

En r√©f√©rence au ¬ę¬†De natura rerum¬†¬Ľ du po√®te latin Lucr√®ce, Yves Paccalet tente d‚Äô√©crire le roman de la vie sous la forme d‚Äôun trait√© du mat√©rialisme po√©tique et ironique. Il √©tudie l‚Äô√©volution de la mati√®re en posant la question¬†: le big bang qui se serait produit il y a quatorze milliards d‚Äôann√©es √©tait-il le premier¬†? Il guette l‚Äôapparition de la mati√®re et du vivant sans n√©gliger les astres et le syst√®me solaire. En r√©cusant fortement toute intervention divine, il conclut que la vie sur terre reste un myst√®re et qu‚Äôelle d√©coulerait de la propension de la nature √† s‚Äôorganiser et √† se complexifier. Apr√®s avoir essay√© de r√©pondre aux interrogations sur la gen√®se de l‚Äôunivers et l‚Äôapparition de la vie, il consacrera un deuxi√®me tome √† l‚Äôorigine de l‚ÄôHomme.

 

Dans cet ouvrage ambitieux et militant, l’auteur expose l’étendue de ses connaissances sur un univers infini. Le lecteur, submergé par toutes ces informations, peine à les assimiler.