Le Fils de la bonne

LECASBLE Guillaume

Manolo na√ģt le m√™me jour et sous le m√™me toit que Louise, troisi√®me fille de Monsieur et de Madame chez qui Concepcion, sa m√®re, est employ√©e de maison. Manolo pr√©sente une particularit√© : il est muet‚Ķ mais √©met, comme un poste de radio, au gr√© des fr√©quences capt√©es par sa chevelure ; il diffuse, entre autres, le feuilleton que sa maman √©coute avec d√©lectation. Toute la maisonn√©e s‚Äôaccommode, sans fa√ßon, de cette inexplicable bizarrerie de la nature qu‚Äôon choisit , pour prot√©ger l‚Äôenfant, de ne pas divulguer. Manolo partage avec Louise les dix premi√®res ann√©es de sa vie‚Ķ

 

Apr√®s Linge sale (NB avril 2008), ce roman t√©moigne de l‚Äôimagination d√©brid√©e de Guillaume Lecasble : il invente un sc√©nario invraisemblable dont il exploite toutes les cons√©quences logiques avec humour et fantaisie en l‚Äôinscrivant dans une chronique familiale dont les personnages, bien dessin√©s, sont justes et attachants. Le r√©cit est entrecoup√© au fil des chapitres par les √©pisodes rocambolesques du feuilleton. La cocasserie des situations n‚Äôexclut jamais l‚Äô√©motion tant on ressent la sympathie de l‚Äėauteur pour ses personnages. √Čcrit avec √©l√©gance, ce roman fantastique est touchant et dr√īle.