Le diable de monsieur Wai

CHABAS Jean-François

Kim et Jen, huit et sept ans, sont les ins√©parables fr√®res a√ģn√©s d’une famille nombreuse, heureuse mais tr√®s pauvre de l’√ģle de Yun. Ils chahutent joyeusement au bord de l’eau quand surgit Mi, le vieil ermite aveugle. Celui-ci leur d√©clare : ¬ę¬†vous allez quitter l’√ģle et vous conna√ģtrez la peur¬†¬Ľ. De retour √† la maison, ils en ont la confirmation ; demain Monsieur Wai, riche commer√ßant, va les emmener comme serviteurs sur le continent. Avec toujours √† l’esprit la pr√©diction du vieil aveugle, les deux enfants d√©couvrent un monde nouveau, totalement inconnu d’eux √† ce jour. ¬†Fortement troubl√©s par les fr√©quentes col√®res de Monsieur Wai et ses impr√©cations √† ce myst√©rieux diable, tout est source d’interrogation, d’inqui√©tude et d’angoisse pour les gar√ßons : l’existence des chevaux, les yeux de chats luisant dans la nuit. Plus tard, d√©barrass√©s de leurs superstitions, ils comprendront que la col√®re de l’h√īte cache une immense douleur qui entretient son ¬ę¬†diable¬†¬Ľ. Ce roman d’apprentissage o√Ļ l’adaptation est rendue difficile par le d√©paysement, la diff√©rence de coutumes, l’absence des parents ou d’adultes protecteurs, traduit √† merveille les peurs, n√©es de l’ignorance, des deux enfants, dans une langue simple et √©l√©gante. (A.T. et M.D.)