Le corps de Liane

PETITJEAN-CERF Cypora

& &

 

Liane a douze ans et quelques obsessions… Elle vit dans un environnement exclusivement féminin dont le dénominateur commun semble être la solitude assumée. Mais entre sa mère dépressive, sa grand-mère venue l’aider, la femme de ménage malmenée par sa fille, sa copine amoureuse et son corps qui change, Liane manque de repères. École et vacances se succèdent apportant leur lot d’ennui et de petits événements qu’elle note compulsivement dans les pages d’un cahier. Heureusement, il y a « Dallas » dont aucune ne manquerait un épisode, pas même l’arrière-grand-mère oubliée dans sa maison de retraite.

 

Après Le musée de la Sirène (N.B. oct. 2005), la romancière revient à l’identité féminine avec des mères et des adolescentes aux rapports fusionnels ou conflictuels, enclines à se réfugier dans leur propre bulle protectrice, qu’elle soit une nausée, une dépression, un cahier bleu ou la prière. Le récit reste léger et même si les dialogues frôlent parfois la caricature, il met en musique une sorte d’odyssée émotionnelle qui reflète une réalité complexe et spécifique : celle de l’éternel féminin.