Le collectionneur de mondes

TROJANOW Ilija

Le capitaine britannique Richard Francis Burton mort √† Trieste, figure controvers√©e √† son √©poque, suscite toujours curiosit√©, admiration et doute. Sa biographie par Fawn Brodie, parue en 1967, donnait la d√©mesure du personnage. Voici un roman qui d√©peint aussi les multiples facettes de cet homme qui garde son myst√®re : officier de la Compagnie des Indes, polyglotte, explorateur, ethnologue, √©crivain, m√©decin, ma√ģtre soufi, amateur d‚Äô√©rotisme (il traduira le Kama Sutra)‚Ķ Mystificateur, agent double, aventurier, humaniste : son √©clectisme gourmand lui fait endosser tous ces visages. ¬ę Converti ¬Ľ √† l‚Äôislam, en Inde il sera circoncis, il part en p√®lerinage √† la Mecque. Son go√Ľt immod√©r√© pour les dialectes et les d√©guisements (il abusera Anglais comme autochtones), sa curiosit√© insatiable d√©voil√©e dans ses croquis et ses observations √©crites, son audace dans des exp√©ditions dangereuses √† la source du Nil font de lui un personnage hors normes‚Ķ

 

L‚Äôauteur ‚Äď bulgare ‚Äď traduit habilement dans ce premier roman la complexit√© et les m√©tamorphoses de Burton par une narration color√©e vivante et foisonnante, rythm√©e entre r√©cit et dialogues. Une √©criture riche, po√©tique et r√©aliste, donne du relief √† un long r√©cit orientaliste, document√© et fascinant o√Ļ manquent seulement carte et r√©f√©rences bibliographiques.