Le choix de Betty

GARDAM Jane

Hong-Kong, au d√©but des ann√©es cinquante. Dans l’avion qui le transporte vers la femme qu’il a d√©cid√© d’√©pouser sans vraiment la conna√ģtre, le jeune et prometteur avocat international Edward Feathers confie √† son assistant les raisons d’un choix quelque peu intempestif. Betty Macintosh attend son fianc√© avec confiance, mais elle est un peu refroidie par sa retenue. Par contraste, elle se sent violemment attir√©e par Terry Veneering, le charismatique rival en affaires de son futur mari. Betty restera-t-elle fid√®le √† l’impassible Edward pendant le demi-si√®cle que durera leur mariage ?¬†¬†Dans un premier volet, Le ma√ģtre des apparences (NB octobre 2015) racontait l’histoire du m√™me couple d’expatri√©s britanniques en Extr√™me-Orient, du point de vue du mari. Cette fois, Jane Gardam fait le portrait de l’√©pouse, personnage infiniment touchant d’une jeune fille ind√©pendante marqu√©e par une enfance douloureuse, qui abandonne quelques-unes de ses illusions au cours de sa vie de femme mari√©e, mais ne perd jamais son sens de l’humour. Ce roman est riche en r√©v√©lations surprenantes qui tiennent en haleine jusqu’au bout gr√Ęce √† une √©criture vive, tendre, et subtilement excentrique. (T.R. et L.C.)