Le chant des Arcanes

CARMES Thierry

Un metteur en scène de films porno consent, pour raison financière, à tourner en direct le meurtre d’un enfant à la suite d’abus sexuels ; c’est lui qui sera tué par un exécuteur nommé “le Croupier” qui a pour mission de ressusciter la puissance des cartes ou arcanes du Tarot de Marseille, pour, bien sûr, conquérir le monde. Mais le Vaudou et la magie du peyotl, à la Carlos Castaneda, contrecarrent ces maléfiques projets… On se promène du Chili à l’île de Pâques, puis en Australie, avec l’improbable équipe du “bien”, un informaticien français homosexuel et Jeannette, un esprit américain vaudou. C’est compliqué, documenté, pittoresque et atroce, voire gothique, car les scènes de meurtre sont d’un grand réalisme sadique ; les héros du “bien” revendiquent la conservation de la diversité pour la terre… Le mystère reste effectivement indéchiffré. On retrouvera tout ce joli monde à Marseille dans le volume suivant pour avoir la clé de ce roman où l’horreur confine au dégoût.