Le cercle de sang.

DELAFOSSE Jérôme

Nathan Falh participait à une expédition polaire, lorsque survint un accident de plongée. Il sort du coma, amnésique, dans un hôpital de Norvège. Ses seuls repères : quelques documents pour établir une identité sommaire. Un psychiatre étrange l’aborde et laisse à Nathan le sentiment d’une menace impalpable. Effectivement, victime de plusieurs agressions incompréhensibles, il veut à tout prix reconstituer son passé. Il doit, promptement, recouvrer sa mémoire. Un manuscrit, lui appartenant et en cours de déchiffrement, livre une malédiction traversant les siècles. Sans répit, sa quête le conduit de la Bibliothèque Malatestiana en Italie, au Rwanda, ou encore au monastère de Gebel Barkal au Soudan.  Des thèmes contemporains inspirés des dernières avancées de la science ou de l’actualité (fabrication d’armes biologiques, terroristes dotés d’équipements sophistiqués) côtoient des pratiques d’un autre âge, rituels macabres d’une secte violente, Le cercle de Sang. Jérôme Delafosse, réalisateur de documentaires, signe là un premier roman réussi, étayé et documenté. Il maintient sans relâche l’attention du lecteur et maîtrise habilement, dans un style fluide, l’art du suspense jusqu’au dénouement final.