Le Cercle blanc

MARKISH David

& &

 

Matve√Į Katz, h√©ros disparu de ce roman, aurait √©t√© un contemporain de Malevitch, peintre russe du d√©but du XXe si√®cle et figure embl√©matique de l‚Äôavant-garde russe et du supr√©matisme. Comme lui il aurait connu les rigueurs du stalinisme et aurait fini sa vie d‚Äôoriginal dans un h√īpital psychiatrique, m√©connu et mis√©reux. Se lancent sur ses traces, et surtout sur celles de ses oeuvres qui valent maintenant une fortune, deux vagues descendants aussi cyniques que pittoresques‚Ķ

 

Pr√©texte √† un tableau s√©v√®re de l‚ÄôURSS et de son r√©gime, √† une critique du milieu de l‚Äôart et √† une int√©ressante √©tude des mouvements avant-gardistes russes, ce roman baroque appara√ģt assez d√©routant par l‚Äôabondance des personnages √©voluant en zigzag de la Sib√©rie √† New York ou Gaza. David Markish, Juif n√© √† Moscou, conna√ģt parfaitement ce monde cosmopolite et sait alterner avec humour anecdotes rocambolesques et digressions charg√©es de messages. Une fiction demandant une lecture attentive.