Le carnet rouge

HEURTIER Annelise

Marie, seize ans, vit seule avec sa m√®re, infirmi√®re de nuit. Elle a une relation difficile avec celle-ci car elle a toujours refus√© de lui parler de sa propre famille.¬† Son silence ressemble √† une interdiction et provoque chez l’adolescente de nombreux fantasmes concernant son ascendance. Un inconnu, qui se r√©v√®le le mari de sa grand-m√®re, l’aborde et lui remet un carnet rouge qui contient les souvenirs de celle-ci. L’adolescente se d√©couvre alors une grand-m√®re n√©palaise, Sajani, qui fut √† Katmandou une kumari, c’est-√†-dire une enfant sacr√©e, puis d√©chue, une prostitu√©e.Trait√© avec simplicit√©, ce r√©cit concernant la qu√™te des origines d’une adolescente m√©tisse est d√©paysant et romanesque dans sa partie n√©palaise.¬† En revanche, l’histoire au quotidien de l’h√©ro√Įne sympathique appara√ģt un peu falote, pseudo piment√©e par un vague b√©guin. L’√©criture vivante¬† est agr√©able √† lire, mais ne suffit pas √† transcender un th√®me – le secret de famille – pas tellement original. En fin d’ouvrage, un lexique d’une dizaine de pages pr√©cise les termes propres au boudhisme, √† l’hindouisme et √† la culture n√©palaise.