Le buffle et l’oiseau

ZARCATE Catherine, CHARPENTIER Olivier

& & &

Un buffle massif se prélasse dans l’eau en écoutant le chant de son minuscule ami l’oiseau. Il prête avec complaisance sa force à un homme, et tous deux plantent puis récoltent du riz environnés des trilles de l’oiseau. Quand l’homme veut empêcher l’oiseau de prendre quelques grains de la récolte, le buffle le fait réfléchir à la part qu’il a eue dans le travail commun.

Ce conte lent et poétique parle de l’harmonie entre l’homme et la nature, de la sérénité née du travail de la terre, et du rôle de l’art, en apparence surperflu. Les peintures en pleine page illustrent le paysage de rizières, la terre rouge, les pousses vert tendre, l’animal massif à côté de l’homme gracile. Le chant de l’oiseau ourle juste l’oreille du buffle dans les pages de repos ou d’attente, et envahit les périodes de labeur de volutes roses. L’ensemble est beau et expressif, sans doute difficile à transmettre à des enfants encore peu sensibles à cette perception de la nature.