Le biscuit national

KEPPLOV√Ā Zuska

Dans ces vingt-huit nouvelles, group√©es g√©ographiquement, sauf les deux derni√®res, les narrateurs ont en commun d‚Äôavoir quitt√© leur Slovaquie natale pour trouver un avenir meilleur √† Paris, Londres, Helsinki ou Budapest, o√Ļ ils exercent diff√©rents m√©tiers. Les filles sont souvent serveuses de bar ou femmes de m√©nage dans des h√ītels. Ils s‚Äôentassent dans des appartements surpeupl√©s dont les locataires multiples apparaissent, disparaissent, partagent des saucisses grill√©es sur un barbecue de fortune et des biscuits, envoy√©s par les parents, qui ont le go√Ľt du pays. Certains craquent et repartent, des couples mal assortis se forment et se s√©parent‚Ķ La seconde partie, plus d√©concertante, met en sc√®ne un trio improbable : une Roumaine, en couple avec un Hongrois, entretient des relations homosexuelles avec une Slovaque. Ce premier livre original de Zuska Kepplov√°, originaire de Bratislava, foisonnant, teint√© d‚Äôhumour, d√©crit avec talent le mal-√™tre des immigrants poursuivant co√Ľte que co√Ľte leur trajet cahotique vers leurs r√™ves. (C.-M.M. et F.L.)