Le Bateau-usine

KOBAYASHI Takiji

Vers la fin des ann√©es vingt, trois cents ouvriers japonais, originaires de l‚Äô√ģle de Hokkaido, sont embarqu√©s sur un bateau-usine pour p√™cher le crabe, denr√©e de luxe, au large des c√ītes sib√©riennes. Confront√©s √† une nature hostile, exploit√©s et maltrait√©s par leurs employeurs, soumis √† des conditions de travail et de climat effroyables, ils finissent par s‚Äôunir avec l‚Äô√©quipage pour fomenter une r√©volte.

 

En 1929, Takiji Kobayashi, √©crivain de la mouvance communiste japonaise, publie ce roman inspir√© de faits authentiques, soigneusement document√©, d’un r√©alisme impitoyable et d’une √©criture tr√®s visuelle. Un v√©ritable br√Ľlot politique qui fustige avec virulence le syst√®me capitaliste. Longtemps interdit au Japon, il refait surface apr√®s la seconde guerre mondiale. Sans cesse r√©√©dit√©, il est devenu un classique scolaire et un livre culte pour une partie de la jeunesse du pays, estim√©e r√©fractaire ‚Äď trop vite, peut-√™tre ‚Äď √† la politique et √† la litt√©rature. Un r√©cit coup de poing qui, √† l’√©poque, valut √† son auteur la clandestinit√©, la prison, la torture et une mort des plus suspectes. On quitte ce bateau-livre chavir√© par tant de noirceur, et aussi par la volont√© humaine¬†‚Ästsi fragile soit-elle¬†‚Ästde prendre la barre de son destin.