Le bateau rouge d’Oscar

HOESTLANDT Jo, PIU Amandine

Oscar adore son bateau rouge. Il le fait voguer sur le bassin du jardin et lui raconte les voyages qu’ils pourraient faire s’ils √©taient grands tous les deux.¬† L’√©t√©, √† la plage, la grande aventure reste √† imaginer : Oscar, qui ne sait pas nager, a interdiction de s ‘√©loigner du bord. Il joue tellement avec son bateau que celui-ci, √† la fin des vacances, a perdu ses couleurs. Faut-il le rapporter √† la maison… ou lui permettre de naviguer loin tant qu’il le peut encore ?Dans cette histoire d’amiti√© entre un enfant et son bateau, le premier pr√™te au second ses r√™ves de navigation lointaine et d’aventure, sa frustration d’√™tre coinc√© sur la plage, comme prisonnier. Cette personnification et ce transfert aident le gar√ßon √† accepter les limites de sa libert√© de jeune enfant prot√©g√© par ses parents. Il y a beaucoup d’√©motion, peut-√™tre un peu trop sur la fin, dans le texte qui ausculte les sentiments d’un enfant r√™veur et sage. L’illustration est au diapason de cette impression, douce et harmonieuse¬† avec ses personnages aux t√™tes arrondies, ses couleurs bleut√©es, ses traits de couleur fins et pr√©cis ; elle cr√©e un univers paisible o√Ļ l’aventure rel√®ve de l’imaginaire et donne de la saveur √† une vie tranquille. (M.D.)