Larmes de cendres. (Mille Visages ; 4.)

THIRAULT Philippe, MAL√ąS Marc

& &

 

Adaptation d‚Äôun roman √©ponyme du sc√©nariste Philippe Thirault, Mille Visages conte les aventures d‚Äôun d√©mon qui prend mille visages, capable de se glisser dans les corps de toute cr√©ature et d‚Äôen prendre le contr√īle. Apparu en Ecosse vers 1850, il a √©migr√© en Am√©rique √† la poursuite du Dr Frank Quinn qui avait tent√© de l‚Äô√©liminer (tome 2¬†: Celui qui n‚Äôest pas n√©, N.B. mars 2003). Warren, son fils, a suivi les traces de son p√®re disparu et cr√©√© √† son tour un riche domaine qu‚Äôattaque Mille Visages. Dans cet avant-dernier tome de la s√©rie, son ami, William Forester, fils adoptif de Quinn, que Warren aime secr√®tement, prend la rel√®ve dans cette lutte contre le Mal. Initi√© √† la magie des chamans indiens, William au coeur pur s‚Äôav√®re un rude adversaire.

 

L‚Äô√©pisode suppose la relecture des albums pr√©c√©dents. L‚Äôatmosph√®re est originale¬†: √©pouvante et western. On peut √™tre partag√© quant au graphisme¬†: de style r√©aliste, il semble parfois maladroit, √©tirant les corps et donnant un rictus aux visages. Effet stylistique d√©lib√©r√©¬†? Toujours est-il que ce ‚Äúwestern-thriller‚ÄĚ, √† l‚Äôhistoire compliqu√©e, baigne dans une √©tranget√© pr√©gnante.