Larmes blanches

VERDET Gilles

& &

 

En Écosse, au Nord du Loch Broom, Étienne Mouzon vit mystérieusement coupé du monde pour, dit-il, « oublier les points de retraite et les géraniums » !… Une jeune femme, Judith, surgit dans son univers, elle est belle, il en tombe amoureux. Officiellement, Judith est photographe animalier, mariée à un officier de police, Alfred, qui n’ignore pas sa liaison. Partie en expédition dans un îlot voisin, Judith est assassinée. Alfred demande à Étienne de l’aider à retrouver le meurtrier. À Paris, sur le périphérique, un camion frigorifique à l’enseigne écossaise, transportant du poisson, se renverse sur la chaussée et des kilos de cocaïne se répandent sur le bitume. Une bonne aubaine pour un prétendu clochard, qui en profite aussitôt. L’énigme du meurtre se trouve-t-elle à Paris ?

 

Du sang, de la drogue, du sexe, de la musique, et un réel talent d’écrivain, tous les ingrédients d’un polar haletant et bien construit.