L’Arc-en-ciel blanc

YOSHIMURA Akira

Viol√©e par un soldat am√©ricain, Ayako se refuse √† son jeune √©poux. Elle accouche d‚Äôun petit m√©tis. Le tout jeune Kiyoshi vit chez sa grand-m√®re invalide ; sa seule compagne est la petite Tokiko qui joue avec lui dans le jardin. Jiro, handicap√© mental de seize ans, est passionn√© par les enterrements. Il y rencontre une petite fille qui porte un b√©b√© et lui apprend √† regarder les √©toiles. Un jeune gar√ßon et sa petite soeur veulent partir pour un pays lointain en compagnie d’un cheval pour le faire √©chapper √† une mort programm√©e.¬†Akiro Yoshimura (Le Convoi de l’eau, NB janvier 2009), mort en 2006, est un des grands √©crivains japonais contemporains. Les textes du pr√©sent recueil ont √©t√© compos√©s entre 1953 et 1964. L’auteur excelle √† peindre, en une √©pure somptueuse, l‚Äôemprise cruelle de la culture japonaise sur de tr√®s jeunes gens confront√©s √† la guerre, √† la pauvret√©, √† la solitude. La beaut√© de la nature dans laquelle se d√©roulent ses r√©cits accro√ģt par contraste la violence √† laquelle ils sont soumis. La mort subie ou donn√©e est omnipr√©sente dans ces quatre nouvelles, √† la chute surprenante et dont les h√©ros sont des enfants. Un petit livre bouleversant.