Lalita

SAUVARD Jocelyne, WITSCHGER Anne-Laure

Il pleut enfin le jour o√Ļ la maman de Lalita, d√©j√† m√®re de trois filles, va mettre au monde un nouveau b√©b√©. Celui-ci ne peut √™tre que le petit fr√®re tant attendu de tous, surtout de la grand-m√®re. Cette pluie bienfaitrice qui tombe sur la terre indienne augure d‚Äôun jour heureux, et Lalita exprime tout au long du jour le bonheur de la venue imminente de l‚Äôenfant. Chaque ami, chaque menu fait de la journ√©e semblent √† l‚Äôunisson de son excitation mais lorsqu‚Äôelle arrive √† l‚Äôh√īpital, c‚Äôest une nouvelle ¬ę¬†petite princesse¬†¬Ľ qui dort dans le berceau‚Ķ

 

Le lien avec nature est très présent. Matière et teintes vives s’accordent à la luxuriance des couleurs pour évoquer le cadre indien à travers des décors stylisés. Sur cet arrière-plan chatoyant, la douceur des visages exprime la sérénité. Les allusions aux coutumes indiennes, aux critères sociaux, à la place des femmes dans la société et la famille, au quotidien des enfants, sont habilement glissées dans le texte, descriptif, qui détaille avec poésie les différents moments d’une journée exceptionnelle qui, à travers son ancrage dans la tradition indienne, prend une portée plus universelle.