La vie fugitive mais réelle de Pierre Lombard, VRP

EST√ąBE Christian

Apr√®s une ascension sociale et une r√©ussite fulgurantes dans l‚Äô√©dition, Lombard quitte le groupe qui a rachet√© la maison o√Ļ il travaille. Il est √©cŇďur√© par des ann√©es de compromission qui ont transform√© l‚Äôesprit de sa soci√©t√©. On ne pense plus auteurs et litt√©rature mais coup commercial. En m√™me temps, sa compagne le quitte. Il a tout perdu, son statut prestigieux et sa stabilit√© affective. Pour ne pas sombrer, il accepte de devenir repr√©sentant pour une petite maison d‚Äô√©dition qui propose une encyclop√©die et de la po√©sie contemporaine. 

Grandeurs et mis√®res du voyageur de commerce ! En racontant le parcours de son personnage, l‚Äôauteur, qui a √©t√© lui-m√™me repr√©sentant, fait un tableau grin√ßant du monde du livre qu‚Äôil conna√ģt bien.  Lombard quitte les sommets de l‚Äô√©dition, un milieu de requins pr√©tentieux, pour se retrouver sur le terrain beaucoup plus modeste des points de vente : petites librairies, biblioth√®ques, hypermarch√©s, particuliers. Il d√©crit un m√©tier dur, humiliant, fait de solitude et parfois de belles rencontres. On se d√©lecte de  l‚Äô√©criture pr√©cise rehauss√©e de formules savoureuses et de r√©f√©rences √† la litt√©rature, car le narrateur aime les vrais auteurs et non ¬ę les bouillons gras des cuisines litt√©raires ¬Ľ. On y trouve un √©loge des libraires et de l‚Äô√©dition en marge de la production de masse. De quoi s√©duire les vrais amoureux de la litt√©rature. (F.E. et S.H.)