La Tour du silence. (Lune d’ombre ; 2.)

CORGIAT Sylviane, P√ČCOUT Christelle

M√©diterran√©e, XIIIe si√®cle. Soledad, une jeune Andalouse captur√©e par les Maures, est devenue le chef audacieux d’une bande de pirates. Elle dispose des pouvoirs surnaturels d’une ¬ę¬†pierre de lune¬†¬Ľ qui n’agissent toutefois qu’√† la nuit tomb√©e. √Ä bord du bateau, le captif aveugle qu’elle a enlev√© pour le livrer √† un riche √©mir l’assure que celui-ci ne lui versera jamais la ran√ßon promise en √©change‚Ķ

Le r√©cit continue d’apporter de nouvelles informations sur le pass√© de la belle pirate en jonglant avec les diff√©rentes √©poques de sa vie, ce qui retarde d’autant la progression de l’action en cours et laisse le lecteur un peu sur sa faim. Le dessin r√©aliste est particuli√®rement clair du fait d’un trait plut√īt large, mais plut√īt fig√© dans les sc√®nes d’action. Tout aussi fig√©s sont les visages de l’h√©ro√Įne et de son second, Malik. Un second tome ne tenant pas vraiment les promesses du premier. Mais ne boudons pas le plaisir : les h√©ro√Įnes de BD sont rares, et l’album suivant peut tout faire rebondir.