La toile

SIMLER Isabelle

Partant d’un paysage assez dépouillé, ce magnifique imagier détaille tout ce que l’on peut découvrir dans la nature, avec un regard attentif. Sur la première page, plusieurs exemples de feuilles facilement rencontrées dans notre environnement : marronnier, bouleau, lierre. Les pattes d’une araignée s’invitent dans l’image en quelques traits habilement intégrés, jusqu’à la toile finale.

Moins impressionnants les papillons ; plus mystérieux le fourmilion, la rosalie des Alpes, sans doute proche parents de la libellule aux pattes aussi longues que l’araignée présentatrice. Cailloux, plumes, tous ces petits éléments sont présentés dans le délicat découpage en toile d’araignée qui vient se superposer sur le paysage du départ.

Un très beau travail d’artiste aussi précis dans la description, que raffiné et poétique dans la présentation.On peut passer vite sur les mouches, pucerons, moustiques si on ne les aime guère. Pas d’informations sur la localisation de plantes ou insectes inconnus : ce n’est pas vraiment un documentaire, mais une invitation à l’émerveillement.