La tarte aux cornichons sauvages

LOUCHARD Antonin

Chaque jour de la semaine, Lapin vient faire les courses pour sa m√®re. S’il ach√®te la traditionnelle baguette de pain, il demande invariablement √† la boulang√®re si elle a de la tarte aux cornichons sauvages. La commer√ßante lui r√©pond qu’elle n’a pas cet article en rayon, jusqu’au vendredi o√Ļ elle annonce avec fiert√© que son mari a r√©pondu au d√©sir de Lapin et a confectionn√© cette fameuse ¬ę¬†sp√©cialit√©¬†¬Ľ.¬†¬†L’histoire, revisit√©e avec notre lapin infernal, est inspir√©e d’une blague, ¬ę¬†la tarte aux concombres¬†¬Ľ. Construit sur le mode it√©ratif, le r√©cit fait d√©rouler la semaine en utilisant les m√™mes formules de politesse quotidiennes du jeune lapin, et les m√™mes questions-r√©ponses de la commer√ßante. Seuls changent les tenues de l’acheteur obstin√©, et les propos d’abord obs√©quieux de la boulang√®re, qui finit par perdre patience, avant de s’amadouer en pensant au profit qu’elle pourrait tirer de cette demande originale, propre √† attirer la client√®le, qui sait? Les dialogues sont savoureux et la chute dr√īle ! (M.-C.D.)