La Tache rouge : le roman de la guerre froide.

FONTAINE André

Si la comp√©tition entre les √Čtats-Unis et l’URSS pour le leadership mondial ne d√©g√©n√©ra jamais en conflit direct entre ces deux puissances, elle entra√ģna ailleurs de nombreuses guerres civiles ou internationales. On s’est copieusement entretu√© pour ou contre le communisme en Europe, Chine, Cor√©e, Indochine, Afghanistan, √Čthiopie, Angola, Indon√©sie, Malaisie, au Cambodge, Mozambique, Philippines, Guatemala, Nicaragua. Andr√© Fontaine conna√ģt bien l’histoire de cette ¬ę Tache rouge ¬Ľ qui s’√©tendit sur la plan√®te pour l’avoir analys√©e quand il travaillait au journal ¬ę Le Monde ¬Ľ et avoir d√©j√† commis des livres √† ce sujet. La synth√®se propos√©e, ¬ę privil√©giant le r√©cit √©v√©nementiel et reliant l’un √† l’autre des √©pisodes trop souvent trait√©s s√©par√©ment ¬Ľ, est √©clairante, compl√®te, enrichie des r√©v√©lations de l’ouverture d’une grande partie des archives de l’ex-URSS. Jamais romanc√©e, comme le sous-titre pourrait le laisser entendre, elle se nourrit seulement des faits, citant syst√©matiquement la source en bas de page. Index des noms propres et table des mati√®res permettent des recherches ponctuelles dans cette somme dont le suivi exige attention et culture.