La Spore.

MOURIER Pierre-François

Pierre, latiniste distinguĂ©, est chargĂ© du dĂ©cryptage de manuscrits retrouvĂ©s dans des fouilles. Un ami biologiste vient de dĂ©couvrir un Ă©trange champignon microscopique qu’il a baptisĂ© « Spore » et qui a infectĂ© coeur et cerveau de nombreux spĂ©cimens humains au temps des cavernes et jusqu’Ă  aujourd’hui. Avec d’autres chercheurs de toute discipline, ils fondent l’Arche, sociĂ©tĂ© secrĂšte, bien dĂ©cidĂ©s Ă  dĂ©couvrir le lien existant entre La Spore et le destin des hommes atteints, morts ou encore vivants. Tous se trouvent avoir Ă©tĂ© ou ĂȘtre des gĂ©nies du bien, mais surtout du mal. Quelle vie ont-ils menĂ©e tous ces porteurs de « Spore » ? Comploteurs dans la Rome paĂŻenne, tueur en sĂ©rie, etc. Plusieurs scientifiques de l’Arche sont mystĂ©rieusement assassinĂ©s. Le monde va-t-il succomber au pouvoir de cette spore diabolique ?

L’auteur, normalien, latiniste lui aussi, aprĂšs quelques essais sĂ©rieux s’amuse visiblement Ă  Ă©crire cette histoire Ă©chevelĂ©e et Ă  faire ce « voyage pseudo-palĂ©ographique au coeur de l’humaine condition. »