La seconde mort de Tinubu

STANLEY Michael

Au nord du Botswana, dominant le fleuve Linyanti, un √ģlot paradisiaque a √©t√© transform√© en camp pour les amoureux de la nature. Une nuit, deux vacanciers sont assassin√©s. L’une des victimes est sud-africaine. L’autre, Goodluck Tinubu, zimbabw√©enne, a √©t√© √©gorg√©e d’une mani√®re quasi-rituelle, ravivant les souvenirs d’un pass√© sanglant, quand le Zimbabwe, pays voisin, √©tait encore la Rhod√©sie. L’inspecteur Bengu va devoir mener une enqu√™te aux sinueuses ramifications.

 

Ce second thriller est √©crit √† quatre mains par deux auteurs sud-africains du nom de Michael Sears et Stanley Trollip, sous le pseudonyme de Michael Stanley. Dans un d√©cor de r√™ve peupl√© d’animaux sauvages, on retrouve le tr√®s sympathique inspecteur Bengu surnomm√© Kubu, hippopotame en langue tswana, compte tenu de son gabarit. Les autres protagonistes sont croqu√©s √©galement avec un certain humour. Derri√®re la l√©g√®ret√© du ton, perce la volont√© de parler du Zimbabwe et d’√©voquer l’Afrique, m√©lange de beaut√©, de cruaut√© et de pauvret√©, plaque tournante de nombreux trafics. Cependant, il y a dans cet ouvrage de nombreuses maladresses : on regrette les digressions culinaires incessantes, un rythme lent et des rebondissements au kilom√®tre qui √©toffent artificiellement une intrigue politico-polici√®re assez t√©nue.