La Salle d’armes.

PIÑON Nélida

Nélida Piñon est l’une des plus grandes romancières brésiliennes contemporaines. Les seize nouvelles de ce recueil reflètent dans leur diversité les multiples voies qu’elle emprunte pour explorer l’âme humaine. Un homme, obsédé par la mort, vit en reclus, dans la contemplation du plafond où il a fixé les cercueils destinés à lui-même et à tous les siens. Une jeune fille disgraciée par la nature s’unit à un monstre marin pour donner naissance à une espèce animale inconnue. Un garçon, qui n’a jamais aimé ni père ni mère ni frère ni soeur ni femme ni ami, doit à l’atrocité d’un crime… la découverte d’un certain type d’amour.

 

Univers insolite jusqu’à l’absurde et souvent bien sombre que celui dépeint cette fois encore par Nélida Piñon après Le jardin des oliviers (N.B. juil. 1998) ! Dans le fond comme dans la forme, le texte n’est pas simple, mais il possède un troublant pouvoir d’évocation.