La ronde des singes

AGUSTI Laurie

Aux portes d’une ville, deux petits singes, fr√®re et soeur, s’ennuient au coeur de la for√™t. Ils d√©cident, le temps d’une journ√©e, d’aller √† la d√©couverte des divertissement de la ville. Commence une aventure prometteuse, riche en rencontres insolites.¬†¬†La balade graphique se r√©v√®le plut√īt plaisante. Les touches de rouge et de vert, √©clatantes, font ressentir l’atmosph√®re turbulente dans laquelle baignent les petits singes complices et curieux. Les formes architecturales sont rendues avec finesse et √©l√©gance, au moyen d’un trait g√©om√©trique minimaliste. Une ambiance joyeuse se d√©gage de chaque rencontre, source d’√©merveillement pour les personnages. Toutefois, le texte, quelque peu alambiqu√© et parfois herm√©tique, cr√©e une distance emp√™chant de vibrer pleinement avec les¬† singes. La chute s’av√®re classique et d√©√ßoit apr√®s tant de joyeuses aventures. (P.E.)