La recluse.

MORRIS J.M.

Ruth se remet peu √† peu de sa rupture d’avec Matt, devenu subitement violent et incontr√īlable. Sans nouvelles de son fr√®re, elle part √† sa recherche dans une petite ville provinciale tr√®s grise au nord de Londres. Entre m√©saventures, cauchemars, hallucinations et angoisses, elle se sent menac√©e de toutes parts tandis qu’elle m√®ne son enqu√™te avec obstination. Affres psychologiques, suspense, horreur, qu√™te d√©sesp√©r√©e constituent une sorte de descente aux enfers‚Ķ pour mieux se reconstruire ?

Avec aplomb et un zeste de provocation, l’auteur dresse, pour son premier roman, un tableau inqui√©tant qui met en sc√®ne des sujets d’actualit√© : homosexualit√©, p√©dophilie, femme battue, violence, troubles de la personnalit√©. La progression est habile pour restituer l’univers chaotique et effrayant d’un esprit frapp√© par le malheur et par la folie ; mais l’ensemble reste une construction intellectuelle peu cr√©dible.