La Raie Manta.

URROZ Eloy

Ricardo a dix-sept ans, vit √† Mexico et √©crit la vie et les amours des habitants d’un village de Basse-Californie, La Raie Manta, et d’un jeune homme, son double, Elias. √Ä La Raie Manta, Elias √©crit une histoire qui se passe √† Mexico et dont le h√©ros √©crivain s’appelle Ricardo. Les amours de ces tr√®s jeunes gens, qui d√©couvrent la fascination du sexe et les tourments de l’amour, s’entrecroisent, sans que le lecteur sache jamais tr√®s bien d√©m√™ler le r√©el de l’imaginaire, les vrais personnages des personnages de fiction. Un jour Ricardo se met en route pour La Raie Manta, √† la rencontre de son double et tous deux vont imaginer ensemble la fin, spectaculaire, de l’histoire.

Premier roman d’un jeune Mexicain n√© √† New York, cette oeuvre tr√®s ambitieuse dans ses intentions fait r√©f√©rence √† Garcia Marquez, mais aussi √† Dosto√Įevski, Graham Greene et Malraux mais sans atteindre la ma√ģtrise de ses illustres devanciers. Certaines pages sont belles pourtant, mais le lecteur ne suit pas l’auteur dans ses circonlocutions qui lui semblent vite gratuites et lassantes.