La Promesse du lendemain

TSUJI Hitonari

Cinq nouvelles, dont une assez longue, et une postface se partagent l’ouvrage. Un guichetier de la poste s’étonne de voir une inconnue s’installer chaque jour en face de lui ; un médecin échoué au sein d’une peuplade primitive choisit d’y rester ; un enfant cherche ce qui se dissimule derrière les apparences ; un vieil homme centre sa vie sur des vols de pigeons ; d’autres se font voler les chansons qu’ils fredonnaient.  Dans un monde toujours vague, intemporel, des êtres dénués de chair, mal définis, se comportent bizarrement et vivent des aventures étranges. Seule la courte postface apporte une lueur d’optimisme dans un univers morose. Une narration lente, souvent répétitive, et des chutes peu spectaculaires qui laissent le lecteur perplexe, ne sont pas entièrement compensées par une écriture assez imagée, une certaine originalité et la même finesse que dans En attendant le soleil (NB novembre 2004).