La petite fille devant la porte.

KOZYRIEVA Mariana

¬ę Vivre la terreur et grandir ¬Ľ Dans la Russie des ann√©es quarante, les parents de la petite Victoria sont arr√™t√©s et envoy√©s en camp. On lui dit qu’ils sont partis pour une longue mission‚Ķ Confi√©e √† la nourrice de sa m√®re puis √† des cousins √©loign√©s ou √† des inconnus, elle retrouve pour un temps ses parents r√©habilit√©s. √Ä quatorze ans, elle est orpheline, rejoint un village ouzbek o√Ļ elle assure un poste de biblioth√©caire. Malgr√© peurs et angoisses – les adultes font et disent des choses incompr√©hensibles – Victoria, pleine d’√©nergie, de force, d’enthousiasme, vit de mani√®re intelligente et sensible les moments cruels de la terreur stalinienne et de la guerre. En √©crivant La petite fille devant la porte, publi√© en Russie dans les ann√©es 1990, Mariana Kozyrieva exprime les sentiments, les impressions, les sensations de l’enfant confront√©e au monde des adultes, √† ses horreurs, √† ses contradictions. Inspir√© de sa propre histoire, ce r√©cit po√©tique touche par sa sinc√©rit√© et sa simplicit√©, sa profondeur aussi. V.d’A. et A.de S.M.