La nuit en question

WOLFF Tobias

Ces quinze nouvelles d√©voilent les zones d’ombre, la nuit de l’√Ęme. O√Ļ l’on voit les cons√©quences de la vanit√©, l’usure ‚Äď dans la guerre ‚Äď de l’amiti√© et des plus belles qualit√©s humaines, les encha√ģnements des vengeances, les suites des l√Ęchet√©s. Dans ce sombre tableau pointent parfois aussi le courage, l’ivresse de parcourir une route ferm√©e par une temp√™te de neige, le d√©sir de r√™ver et de vivre malgr√© la pauvret√©, la fid√©lit√© √† un √™tre aim√©. ¬†Tobias Wolff, professeur de litt√©rature anglaise aux √Čtats-Unis, dont les √©crits ont d√©j√† √©t√© port√©s √† l’√©cran, est un nouvelliste hors pair. D’une √©criture pleine de finesse, il esquisse les instants o√Ļ la vie bascule. Il joue avec les attentes du lecteur et le prend bien souvent √† contre-pied, par surprise, avec ironie, en glissant d’un personnage √† l’autre, d’une histoire √† l’autre dans un m√™me r√©cit. On lit √† perdre haleine, parfois perdu, tant les figures se succ√®dent. Mais le r√©cit, et la vie, continuent d’avancer, in√©luctables, telle la locomotive de la nouvelle √©ponyme. Un livre tr√®s fort sur la condition humaine.