La Main de Wylder

LE FANU Joseph Sheridan

Dans la campagne anglaise, vers 1850, deux cousins vont se marier : le sombre Mark Wylder et la langoureuse Dorcas Brandon. Un mariage arrang√© qui unit les terres et les propri√©t√©s des deux familles. C’est alors qu’arrive un ami, le fringant et diabolique capitaine Stanley Lake, fr√®re de la belle Rachel, amie de la future √©pous√©e. Une semaine avant les noces, Mark dispara√ģt myst√©rieusement. Que lui est-il arriv√© ? Quelles sont ces machinations que chacun ourdit √† bas bruit ? Quel est ce lourd secret qui plane ?¬†Joseph Le Fanu, c√©l√®bre auteur irlandais de litt√©rature fantastique, √©crit ce roman en 1864. Sur une toile de fond riche en drames, trahisons, complots et amours cach√©es, il trace un portrait cisel√© de la soci√©t√© victorienne, en particulier de la classe aristocratique o√Ļ le poids des pr√©jug√©s, des traditions et des frayeurs, p√®se sur les relations. Le sentiment d’appartenance √† une classe sociale, les rapports entre les personnages ‚Äď hommes autoritaires et femmes souvent domin√©es ‚Äď les non-dits et la fausse courtoisie qui sous-tend leurs conversations sont analys√©s avec justesse. Le roman d√©bute lentement mais on est rapidement pris par la subtilit√© de l’intrigue et la noirceur du r√©cit.