La Lecture.

P√ČTR√ąS Dani√®le

En soir√©e, une amie, une com√©dienne, lit une pi√®ce de th√©√Ętre. Faut-il y aller ? Les personnages invit√©s s’interrogent, chacun s√©par√©ment, sur les raisons profondes qui les am√®nent √† d√©laisser cette soir√©e ou √† s’y rendre, occasion de p√©n√©trer plus avant dans leurs d√©sirs et leurs √©lans brim√©s. La Lecture, √©cout√©e ou pas, est √† l’origine d’un changement de direction dans la vie d’hommes et de femmes, d√©livr√©s soudain d’une existence fabriqu√©e qui leur p√®se. C’est √† un moment de doute, de lassitude, de refus, de prise de conscience que Dani√®le P√©tr√®s assiste avec l’oeil aigu d’une fine psychologue. Les √©clairages sur les r√©flexions et les liens qu’elle tisse entre les personnages, avec des effets de style r√©ussis, rendent tout √† fait int√©ressant ce premier roman qui ne manque ni de tendresse ni d’humour.