La jeune fille au miroir vert

MCGREGOR Elizabeth

Catherine Sergeant travaille dans une salle des ventes. Elle vient d’√™tre quitt√©e brusquement par son mari. Sa rencontre avec John Brigham, d√©sireux de vendre ses meubles victoriens, signe le d√©part d’une liaison. John poss√®de √©galement de nombreux tableaux de Richard Dadd (1817-1886), peintre pr√©rapha√©lite, parricide maniacod√©pressif, qui finit sa vie √† l’asile o√Ļ il peignit ses plus belles toiles. Pourquoi ces derni√®res sont-elles en possession de John et de sa soeur Helen ?Un r√©cit plut√īt bien construit o√Ļ se croisent faits pr√©sents et pass√©s sur le mod√®le de Anna et le botaniste (N.B. d√©c. 2006), les personnages acqu√©rant peu √† peu plus de densit√©. Des √©pisodes s’intercalent, relatant le cheminement artistique du peintre durant son internement, confront√© √† la fois aux affres de la cr√©ation et de la folie. Ces passages se r√©v√®lent, de loin, les plus int√©ressants dans ce r√©cit un peu terne qui se lit n√©anmoins agr√©ablement.

B.B. et A-M. D.