La guerre aux chandelles

ALARC√ďN Daniel

Du P√©rou √† ¬ę Los Uniteds ¬Ľ (√Čtats-Unis), des personnages √† la d√©rive apparaissent comme spectateurs de leur propre histoire. Par id√©ologie r√©volutionnaire un groupe de jeunes pend des chiens √† des r√©verb√®res le jour de l‚Äôanniversaire de l‚ÄôInd√©pendance ; √† la suite de clowns mendiants, un journaliste apr√®s la mort de son p√®re erre √† la recherche de ses souvenirs ; un gu√©rillero en pleine guerre civile tente de fonder une famille ; une √©meute foment√©e par des terroristes dans une prison se termine par un d√©luge de bombes sous les yeux effar√©s de la population, etc.

 

Les titres des neuf nouvelles de ce recueil ‚Äď premier livre de Daniel Alarc√≥n √©crit avant Lost City Radio (NB mars 2008) ‚Äď sont √©vocateurs : Ville de clowns, Suicide sur la 3e avenue, La guerre aux chandelles‚Ķ Les histoires sont relat√©es avec une concision et une distance surr√©aliste ; elles refl√®tent des r√©alit√©s de notre √©poque (conflits sociaux, immigration, pauvret√©, terrorisme, guerres civiles) et les peurs qu‚Äôelles engendrent. L‚Äôhumour y c√ītoie la trag√©die tandis que les non-dits et les ruptures de rythme leur conf√®rent une densit√© et une puissance dramatique impressionnante dans une ambiance latino-am√©ricaine ‚Ķ Un tr√®s bon livre.