La Fille de la pierre.

SIMONAY Bernard

En 1870, alors que la France traverse la crise de la Commune, Pierre M√©n√©trier, propri√©taire de sa ferme, vit de sa vigne et travaille dans les caves perri√®res de la vall√©e du Cher dont √©tait extrait le tuffeau. Sylvine, sa fille de dix ans, l‚Äôaccompagne dans les carri√®res dont elle conna√ģt tous les recoins. Elle est fi√®re de la personnalit√© de son p√®re et d√©couvre la jalousie que suscite sa r√©ussite professionnelle et familiale. Un jour, Pierre est tu√© dans un √©trange accident. Juliette, sa femme, subit les pressions du notaire du village qui rach√®te la ferme. Devenue adulte, Sylvine d√©couvre la v√©rit√© autour de la mort de son p√®re ainsi que des secrets familiaux.

 

Après deux excellents romans pleins d’exotisme et d’aventures dans les terres lointaines de Tasmanie et d’Australie (La dame d’Australie, NB juin 2004), Bernard Simonay donne dans le terroir ultra classique. La taille de la pierre, des vignes, les usages et l’ambiance de l’époque sont dépeints avec une minutie de pédagogue. On était habitué de sa part à mieux que ce récit sans surprise.