La fabuleuse histoire de ma famille parfaite reloue

NELSON Edgard

Sept enfants arrivent enfin Ă  l’ancien bed and breakfast de Kelder Island, en pleine campagne, aprĂšs une nuit entiĂšre en voiture. Ils sont issus de deux familles qui se recomposent. D’un cĂŽtĂ© quatre enfants, dont des jumeaux turbulents, de l’autre trois. ChloĂ© l’Anglaise et Tab l’AmĂ©ricaine, nĂ©es le mĂȘme jour de la mĂȘme annĂ©e, se dĂ©testent dĂšs le premier regard. Les parents laissent la tribu : un rendez-vous impromptu les attend en ville. Ils ont confisquĂ© tous les tĂ©lĂ©phones, sauf celui de l’aĂźnĂ©e, afin que les enfants fassent connaissance. Comment s’occuper ? Les bĂȘtises ne vont pas tarder. Le roman Ă  deux voix alterne les points de vue des deux jeunes filles «  jumelles », sur fond de la lĂ©gende d’un fantĂŽme, ancien pĂȘcheur, qui effraie la tribu. Le roman est principalement sous forme de dialogues, ce qui lui donne une certaine vivacitĂ©, le style familier prĂ©vaut. Les avalanches de catastrophes sont cocasses mais manquent un peu de folie pour ne pas finir par lasser. Le happy end donne un message d’espoir aux enfants de familles recomposĂ©es. (J.G. et M.D.)