La Dame Blanche. Les autours des palombes (L’envolĂ©e sauvage ; 1 et 2)

GALANDON Laurent, MONIN Arno

Un enfant, pas encore vraiment adolescent, solitaire, rĂ©fugiĂ© au fond de la campagne française : il ne fait pas bon ĂȘtre juif sous le rĂ©gime du marĂ©chal PĂ©tain. De foyer d’accueil en pensionnat, et de refuge en cavale, Simon, amoureux de sa libertĂ© et de la nature au point de savoir parler aux oiseaux, atterrit chez un rĂ©sistant compatissant. Un geste de bravade fougueux, inconsidĂ©rĂ©, le jette dans un fourgon, destination le camp de concentration. LĂ -bas, il reconnaĂźt Ă  peine un ancien copain de pension, Tonino, arrĂȘtĂ© et dĂ©portĂ© avant lui. Pour sauver Simon d’une mort certaine, Tonino a une idĂ©e : le faire accepter par le LagerfĂŒhrer, possesseur d’une Ă©norme voliĂšre d’oiseaux de proie, pour que l’enfant soigne ses prĂ©cieux rapaces


 

Les deux tomes sont indissociables, le premier s’achevant sur un rĂ©el suspense. L’engrenage de la persĂ©cution et de la Shoah est dĂ©crit dans toute sa vĂ©ritĂ©, sans s’appesantir. Beaucoup d’émotion, de regards expressifs, des tonalitĂ©s sourdes – ocres, bleus et gris – en phase avec l’hiver, le froid et l’univers concentrationnaire ; les angles de vue choisis soulignent un caractĂšre, une attitude, un geste important, sans oublier une subtile touche de fantastique qui renforce l’humanitĂ© du hĂ©ros. Les visages, taillĂ©s Ă  la serpe, traduisent la haine, la violence, la peur, mais aussi la compassion, l’amitiĂ©, l’affection mĂȘme, Ă  travers les barbelĂ©s, de Simon pour la petite Ada. Tous deux survivront. Un magnifique travail.