La couleur de la peur

BLACKMAN Malorie

Lors d’une sortie scolaire le train, dans lequel se trouve un groupe d’adolescents avec leur professeur, a un accident. Le choc est violent et le train reste suspendu au-dessus d’un pr√©cipice. Kyle est le seul √† rester conscient dans le wagon. Alors qu’il tente de porter secours √† ses camarades inconscients, il sent qu’un danger, une pr√©sence surnaturelle, r√īde dans le train. Pour y √©chapper, il se projette dans l’esprit des bless√©s. Mais il y rencontre leurs pires cauchemars o√Ļ la mort est toujours pr√©sente. Pour la fuir, Kyle n’aura d’autre choix que d’affronter ses propres peurs.

Il s’agit ici moins d’un r√©cit que de plusieurs nouvelles (les cauchemars de chacun) que l’auteur a d√©j√† publi√©es, avec un fil conducteur, l’accident du train et l’histoire de Kyle. Bien construit, ce roman est un savant m√©lange de fantastique et de suspense ; le contenu des r√™ves, qui varie entre drames vraisemblables et histoires surnaturelles, maintient l’attention jusqu’√† la fin.

A.V. et B.L.