La caverne de l’oubli (Violine ; 4)

TRONCHET Didier, KRINGS Jean-Marc

& & &  

 

À l’issue des trois premiers albums, Violine a enfin retrouvĂ© son pĂšre, douĂ© de la mĂȘme facultĂ© de lire dans les pensĂ©es, et celui-ci lui raconte son histoire et celle de sa vraie mĂšre, Françoise. Ils se lancent Ă  la recherche de celle-ci, disparue six ans plus tĂŽt et sans doute amnĂ©sique. Mais ils sont toujours en Zongolie africaine, en plein coup d’état, affrontant cette fois un homme d’affaires sans scrupules et, comme prĂ©cĂ©demment, des militaires corrompus et l’inĂ©vitable MĂŒller miraculeusement rescapĂ© du prĂ©cĂ©dent album (Les bras de fer, LJA mars 2006).

Les aventures s’enchaĂźnent sans leur laisser le temps de souffler, pour leur apprendre finalement que c’est en Europe qu’ils pourront retrouver la trace de Françoise
 dans les prochains albums. Dans cette Afrique colorĂ©e et volontairement caricaturale, on s’amuse toujours des rebondissements de l’histoire Ă  l’humour noir et cocasse.