La candidate. (Mortelle Riviera ; 1.)

BARTOLL Agnès, BARTOLL Jean-Claude, LEGRAIN Thomas

& &

 

Quel album manichéen et sans surprise ! Le lecteur sait d’entrée de jeu que l’héroïne sera assassinée, donc pas de suspense dans le récit (à moins que l’auteur n’ait prévu pour la suite de mystérieux bouleversements). Les personnages y sont séparés en deux catégories, les bons, idéalistes et courageux, et les méchants, avides et prêts à toutes les vilenies. Après la mort de sa mère, une jeune avocate est sollicitée par son père, qu’elle n’avait pas vu depuis de longues années, pour qu’elle le rejoigne dans son fief de la Côte d’Azur dont il est le sénateur maire. Là, elle découvre malversations, pots de vins, projets immobiliers mafieux qu’elle ne peut accepter et, contre son père impliqué jusqu’au cou dans ces magouilles, elle s’engage dans la défense des petits.

 

Le scénario n’est pas sans rappeler le sort dramatique de la députée du Var, Yann Piat. Le graphisme réaliste est très clair, sans grande originalité mais au trait plein de finesse et de minutie, baignant dans de belles couleurs chaudes et gaies. Une histoire convenue mais reposante à lire à côté d’un bon pastis !