La candidate. (Mortelle Riviera ; 1.)

BARTOLL AgnĂšs, BARTOLL Jean-Claude, LEGRAIN Thomas

& &

 

Quel album manichĂ©en et sans surprise ! Le lecteur sait d’entrĂ©e de jeu que l’hĂ©roĂŻne sera assassinĂ©e, donc pas de suspense dans le rĂ©cit (Ă  moins que l’auteur n’ait prĂ©vu pour la suite de mystĂ©rieux bouleversements). Les personnages y sont sĂ©parĂ©s en deux catĂ©gories, les bons, idĂ©alistes et courageux, et les mĂ©chants, avides et prĂȘts Ă  toutes les vilenies. AprĂšs la mort de sa mĂšre, une jeune avocate est sollicitĂ©e par son pĂšre, qu’elle n’avait pas vu depuis de longues annĂ©es, pour qu’elle le rejoigne dans son fief de la CĂŽte d’Azur dont il est le sĂ©nateur maire. LĂ , elle dĂ©couvre malversations, pots de vins, projets immobiliers mafieux qu’elle ne peut accepter et, contre son pĂšre impliquĂ© jusqu’au cou dans ces magouilles, elle s’engage dans la dĂ©fense des petits.

 

Le scĂ©nario n’est pas sans rappeler le sort dramatique de la dĂ©putĂ©e du Var, Yann Piat. Le graphisme rĂ©aliste est trĂšs clair, sans grande originalitĂ© mais au trait plein de finesse et de minutie, baignant dans de belles couleurs chaudes et gaies. Une histoire convenue mais reposante Ă  lire Ă  cĂŽtĂ© d’un bon pastis !