Disparitions (Les coulisses du pouvoir ; 7)

RICHELLE Philippe

& &  

 

Tandis que les int√®gres inspecteurs Caine et Burkinshaw s’affairent √† reconstituer la vie d’un promoteur immobilier douteux qu’on a probablement aid√© √† se suicider, le rude inspecteur Bell tourmente un de ses anciens indics, un jeune p√®re qui s’effor√ßait de reconstruire sa vie.Se profile, √† terme, une magouille de caisse noire, mouillant politiques et cadres sup√©rieurs de la police, qui va nouer les deux affaires.

La s√©rie retrouve son duo de policiers anglais dont les enqu√™tes finissent toujours par conduire dans les arcanes du pouvoir, financier et politique √©troitement emm√™l√©s. Son mode narratif en deux volumes est constant : l’exposition pi√©tine en courtes sc√®nes altern√©es pour pr√©senter les protagonistes dans le premier tome, puis passage √† l’action et d√©nouement – souvent astucieux – de l’intrigue dans le second tome, justifiant ou non le premier. C’est d√©sormais la m√™me main qui sc√©narise et dessine. Le graphisme r√©aliste est un peu fig√© mais clair, raffin√© dans la mise en situation des personnages. ¬†