Kartographie.

SHAMSIE Kamila

Il y a Karachi, ses plages, ses avenues, ses quartiers huppĂ©s ou populaires, et il y a Raheen et Karim, amis d’enfance, issus de deux histoires familiales secrĂštes : leurs parents, comprend-on progressivement, fiancĂ©s Ă  l’Ă©poque des conflits ethniques en 1971, ont Ă©changĂ© leurs partenaires tout en conservant leur amitiĂ©. Un immense amour inavouĂ© lie les deux adolescents, bientĂŽt sĂ©parĂ©s par des Ă©tudes en Occident et surtout par la dĂ©couverte du secret familial, tandis qu’Ă  nouveau la guerre civile ravage la ville et complique les retours au pays.

 

Nos amoureux appartiennent aux grandes familles pakistanaises qui dĂ©tiennent la culture, le pouvoir et l’argent, sans abdiquer les valeurs morales et patriotiques. Ils sont beaux, spirituels et irrĂ©sistibles et, aprĂšs bien des heurts, des Ă©changes Ă©pistolaires et tĂ©lĂ©phoniques, finissent par se dire leurs sentiments brĂ»lants. Ces personnages trop complaisamment dessinĂ©s Ă©voluent cependant dans un contexte historique et social rendu avec nuances et couleur, et la prĂ©sence de la ville, intriquĂ©e au fil de l’histoire, donne de l’originalitĂ© Ă  ce roman exotique.