Jean-Norbert

RETERA Mark

Jean-Norbert, haute silhouette trapue surmont√©e d’une touffe de cheveux paille, est c√©libataire, change couramment de m√©tier, a un neveu, un ou deux amis, un chien qui lui a √©t√© offert en m√™me temps que de la p√Ęt√©e. On croise aussi dans ces strips, compilation d’albums parus aux Pays-Bas, un clown, des lutins, des singes revendicatifs, Superman en reconversion professionnelle, des extra-terrestres et un prof particuli√®rement calamiteux.Le dessin rond, √† la fois na√Įf et caricatural, sert √† mettre en sc√®ne un humour moins innocent qu’il n’y para√ģt. La cruaut√© n’est jamais bien loin, l’absurde est roi. Le politiquement correct n’est pas de mise, et le scatologique fait des apparitions spectaculaires. En trois cases, les situations sont install√©es et retourn√©es avec un sens de l’ellipse et du contrepied remarquables. Ce n’est pas toujours raffin√©, certains gags sont moins percutants, mais l’album, grin√ßant, √©trange et saugrenu, sort de l’ordinaire et sait surprendre.