Jab !

KIM Un-su

Il n’a pas le physique de l’emploi, ce lycĂ©en qui se met Ă  la boxe : pour se venger du professeur de morale qui l’a humiliĂ©, il travaille ses jabs avec une dĂ©sarmante application. Que vont faire ces deux bras cassĂ©s quand la porte du coffre qu’ils viennent de forcer, se referme sur eux et sur l’employĂ©e sans cervelle qui leur a servi de guide ? Un appel d’urgence : celui d’un ami qui veut, sĂ©ance tenante, Ă  quatre heures du matin, que vous l’aidiez Ă  Ă©vacuer de son appartement un canapĂ© qui l’empĂȘche de dormir.

La CorĂ©e ou l’universelle humanitĂ© de losers pathĂ©tiques et magnifiques ? Les six nouvelles de ce recueil alternent loufoquerie et tragĂ©die, dĂ©rision et tendresse, dans des lieux hors champ, hors du pĂ©rimĂštre gagnant de la sociĂ©tĂ©. On y croise des hommes et des femmes, jeunes ou moins jeunes, solitaires rageurs ou dĂ©primĂ©s que le romancier rend attachants par les petits dĂ©tails qui signent leur dĂ©calage ou leur inadaptation. La solidaritĂ© irrigue d’une composante positive cet univers fragile. L’humour joyeux ou fĂ©roce du rĂ©cit tient Ă©lĂ©gamment le pathĂ©tique Ă  distance et donne force Ă  ces « brĂšves de SĂ©oul ». (C.B. et T.R.)