Inyenzi ou les Cafards.

MUKASONGA Scholastique

L’auteure est née au Rwanda, dans l’ethnie tutsi ; après diverses pérégrinations, sa famille fut déportée en 1962 quand le pays devint officiellement indépendant. Les Hutus prirent le pouvoir et traitèrent les Tutsi de “cafards”, voués à la persécution. Le père, très catholique, tenait essentiellement à ce que ses enfants fassent des études ; malgré les difficultés, la jeune fille réussit l’examen national, alla au lycée puis à l’école d’assistantes sociales, mais elle fut chassée de son pays en 1973 et dut se réfugier au Burundi. En 1994 un terrible génocide s’abattit sur le Rwanda et sa famille fut exterminée. En 2004 elle retourna au « pays des morts ». Ce livre est d’autant plus émouvant qu’il raconte sur un ton sobre les horreurs de l’époque, insistant sur les détails de la vie quotidienne, l’amour qui régnait dans la famille, l’atmosphère mortifère qui terrorisait les Tutsi, même avant le génocide, et les remords des survivants. Faute de pouvoir ensevelir dignement ses morts, Scholastique Mukasonga leur a donné une « sépulture de mots ».