Inoubliable Tatiana

SIMONS Paullina

Ce troisi√®me et dernier tome de la saga russe de l‚ÄôAm√©ricaine Paullina Simons (cf. Tatiana, NB janvier 2004¬†; Tatiana et Alexandre, NB f√©vrier 2006) s‚Äôouvre en 1946 aux √Čtats-Unis o√Ļ, enfin, apr√®s les horreurs et les s√©vices de la guerre, le couple russo-am√©ricain est r√©uni. Avec un corps tatou√© pour le ¬ę¬†punir de ses tentatives d‚Äô√©vasion¬†¬Ľ et le ¬ę¬†fl√©trir √† jamais¬†¬Ľ, Alexandre doit r√©apprendre √† vivre. En 1948, son audition √† la commission des activit√©s anti-am√©ricaines ayant attest√© sa non-appartenance au parti communiste, il s‚Äôinstalle avec sa femme et leur fils pr√®s de Phoenix. La famille s‚Äôagrandit. En un √©ternel recommencement, de mani√®re sanglante, la folie des hommes les rattrape avec la guerre du Vietnam. Le clan familial fait face et verra s‚Äô√©crouler le r√©gime de Moscou et commencer le deuxi√®me mill√©naire‚Ķ

 

Ce volumineux roman d’un quotidien fait de travail acharné, de respect des fêtes, de tradition et de fidélité amoureuse, est une fresque politico-sociale de la deuxième moitié du XXe siècle entre les souvenirs lancinants du pire (communisme, guerres) et le rêve américain. Des retours sur le passé allongent le récit qui se lit avec plaisir cependant.