Helena Vannek

JOB Armel

Helena Vannek, institutrice, raconte la mort de sa m√®re, la vie qui continue avec un p√®re autoritaire, ses relations ombrageuses avec sa soeur, modiste, et le deuil douloureux de son jeune fr√®re qui reprend go√Ľt √† la vie avec l‚Äôarriv√©e d‚Äôun apprenti engag√© par son p√®re. Elle parle aussi de son amour pour ce jeune homme poursuivi par la malchance, amour impossible puisqu‚Äôelle d√©couvre qu‚Äôil est l‚Äôenfant naturel de son p√®re.¬†Surprise de taille, le r√©cit d‚ÄôHelena √©tait faux en grande partie, produit de ses fantasmes. Son fils, apr√®s sa mort, d√©couvre son journal et le confronte aux propos de sa tante qui livre une version toute diff√©rente. Si la premi√®re partie de ce roman, situ√© dans la campagne flamande vers 1940, paru chez Robert Laffont en 2002 (NB avril 2002), se lit avec int√©r√™t et facilit√©, le deuxi√®me r√©cit qui annule les √©v√©nements dramatiques de la fiction pr√©c√©dente est plus compliqu√© et frustrant.